Restauration Oeuvres Graphiques

Oeuvres sur papier
La restauration d’oeuvres graphiques recouvre une large gamme de documents dont le point commun est le support en papier.
La plupart sont des documents à plat, tels que des dessins, affiches ou gravures, présentant des techniques diverses, de l’aquarelle, gouache, à la lithographie ou à l’encre.
Le papier est un support fragile qui exige des conditions de conservation adaptées. De nombreuses dégradations de ces oeuvres proviennent souvent d’un encadrement de mauvaise qualité (utilisation de carton acide, verre directement posé sur le document…) ou d’un lieu de stockage inadéquat (cave humide ou exposition directe au soleil). 
Les dégradations les plus courantes sont les oxydations, déchirures, lacunes, pliures, trace d’humidité et moisissures.

Nettoyage, décollage, désinfection, désacidification, nettoyage à sec ou en phase humide, doublage, mise à plat, restauration de déchirures, comblement de lacunes. Toutes ces opérations visent à restituer aux oeuvres sur papier, leur intégrité physique et esthétique.

Gravure XIXè avec rehauts de couleur – Oxydation de type « Foxing » ou « rousseurs »
1JF_avant 1JF_apres

Avant traitement                                                                 Après traitement   

Gravure début XXè polychrome – Lacunes et gondolement du papier              
1cheval_avant 1cheval_après

Avant traitement                                                                  Après traitement

Gravures XVIIIè de Demarteau à la manière de sanguine – Oxydation de type « Foxing » ou « rousseurs »
1Demarteau_1_avant 1Demarteau_1_apres 1Demarteau_2_avant 1Demarteau_2_apres